> , Poème sous le beret"> <? bloginfo('name'); ?> » <? if(sk_show_category_name()==false){ echo "Qui je suis"; }else{echo sk_show_category_name();} ?>

Les endimanchées

CËx beaux soullers. vernis, socqueéles ed dentelle,
Pole de phmetis aux rubans tisés € Proû pes dablotins sont assis sans querelle.
00m Leurs boucles d'or fisées où W lnière dev
(Gachent un fin minois à le bouche ceuse,
Pret à deux saphirs, troublant comme ur häot Dans burs immenses yeux se lt la gourmandise.
mm Horit œil malicieux où nait esprit fantasque,
uand à dur pas d'ici W campagne et magie
Les petites poupées lisent tomber masque
(Gourené en se cackané vers & Bassin fleur. 1777774 (Clacune en se penchané, endané son jolt 0772
Téddait bien alaaper le verte élite, Ék bus mains potelées dans un zéême ur peu fou
DPrappent leau gui séveille en des milles de bulles CAbrs ls rives fasent, séchagpent ls grenouilles
ÉËe sérfuient ls goujons apeurés par & bauis,
Ces crois pet lins sèn reviennent bredouills Cl CLBF 17/4