> , Poème sous le beret"> <? bloginfo('name'); ?> » <? if(sk_show_category_name()==false){ echo "Qui je suis"; }else{echo sk_show_category_name();} ?>

Demeurons sages

Ainsi mon cœur meurtri croit aimer davantéft, Crappé dune amnésie de ce qu'on le partage
CA s accorde souvent un semblant de bonté. Anesthésié d'amour il s'endort inspiré Se son dernier émoi dont il garde l'image
Retrouve les douceurs qui hantent son alcéve,
vant l'instant charnel de sa plus belle page CHGura corde à son cou avant qu'il ne se sauve. spérer ce désir que CHACUN CHVISAGE,
st ambition secrète de vous aîmer encore, Gt d'encorc vous plaire, de ça je m y engage. € inquiétude est humaïnc, je sais, demeurons sages.
Adrires le sonne, voyez, je l'édulcore,
Mais Mon Dieu dites moi, à quand l'autre abordage ? CLBF